Feels like home

Un ami m’a posé il y a peu une question toute simple :

« À partir de quel moment tu ne t’es plus sentie « touriste » à São Paulo, mais un peu comme chez toi ? »

home-sweet-home

Cela peut-être assez paradoxale de dire que je puisse me sentir « chez moi » dans une ville où je vadrouille depuis « seulement » juillet, alors même que je sais que je vais inévitablement la quitter dans quatre mois. Surtout une ville immense comme São Paulo qui possède encore des secrets pour ses plus vieux habitants.

Pourtant c’est indéniable, quand je rentre de vacances — traduire : boire de la caïpirinha dans des lieux idylliques — et que je vois les premiers immeubles de São Paulo, j’ai le coeur léger, un sourire aux lèvres, et toute cette architecture — qui parfois je l’admets n’a pas beaucoup de grâce — me semble soudain incommensurablement belle.
Ce sentiment, aussi agréable que difficile à décrire, qui nous réchauffe le ventre lorsqu’on retourne vers son petit cocon rassurant, tout le monde l’a déjà vécu. Du moins je l’espère.

Au fond c’est extrêmement rapide de prendre des habitudes, déjà, à mon retour du Nouvel an à Rio j’avais eu cette impression de revenir à la maison, « chez moi ».
Imaginez alors seulement tout ce qui peut se passer en sept mois… On connait son quartier, sa lanchonete, son porteiro, on sait où acheter ses céréales, où ne pas aller la nuit… Les angles de rue portent nos souvenirs…

C’est donc un fait accompli, São Paulo est devenu en quelque sorte ma petite maison, un autre chez moi, tout aussi cher à mon coeur, simplement un peu plus pollué que mes montagnes natales.

Je terminerai donc cet article comme je l’ai commencé, avec la question d’un (autre) ami « expatrié » lui aussi, à propos de ce même sentiment :

« Jusqu’à combien de « chez soi » peut-on avoir ? »

Ps : Les puristes râleront pour le titre en anglais mais je vous mets au défi de me trouver une jolie traduction !

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Feels like home »

  1. Sao Paulo a gagné une habitante Française qui se sent comme chez elle à l’intérieur de cette ville.
    Une maman française et savoyarde se pose la question, qu’est ce qui nous attend avec cette p’tioute , qui aime tant découvrir des nouveaux pays, cultures habitants… et langues !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s