Douche électrique

Quel plaisir d’aller prendre sa douche après une journée harrassante…

Habituellement, on se laisse délicieusement emporter par le jet chaud qui — tout en évacuant les impuretés de notre corps — nous permet de laisser vagabonder nos pensées au delà des limites de notre imagination.

Moment de détente parfait où nous nous retrouvons seul avec nous même, dans la plus pure nudité, dans la plus pure vérité.

Bref, ça c’est le théorique.

Au Brésil il faut ajouter un bémol : La douche électrique (et les fils qui pendouillent).

Cliquez pour agrandir le coupable :

Douche électrique + brésil

Brève explication sur le fonctionnement :

  • Un seul bouton permet d’ouvrir l’eau et de doser en même temps la quantité d’eau chaude, la règle est simple : plus on a d’eau, moins on a chaud.
  • Un accessoire est indispensable : Les Havaianas qui permettent d’isoler le courageux baigneur du sol.

Pour les habitants du coin, il n’y pas de quoi en faire un fromage (De toute manière, il n’y a pas de fromage ici).
Mais pour une française élevée dans une peur fantasmagorique de l’hydrocution à travers le mythe national de Claude François, c’est une autre histoire…

Après une trentaine de douches, je commençais à me détendre doucement et à oublier le danger. Jusqu’au jour où, en tournant le bouton, j’ai cru voir une lueur bleue. Un très bref arc électrique qui a déclenché en moi les réflexes de survie les plus primitifs. Après plusieurs tests vains — les pieds hors de l’eau et la peau sèche — pour identifier le problème j’ai lâchement abandonné cette douche à sa triste réalité.

Heureusement pour mon hygiène, nous avons deux salles de bain dans l’appartement donc je peux me laver en paix (et sécurité) dans la petite.

J’ai rapporté l’évènement dans mon portugais approximatif aux brésiliens qui se sont tous plus ou moins moqués de moi (évidemment) en argumentant qu’il n’y a jamais eu de mort sous la douche.

Fidèle à Roumanoff je reste dans le doute :

On ne nous dit pas tout !

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Douche électrique »

  1. Bah c’est encore à toi que ça arrive ce genre de truc, évidemment!! En tout cas j’ai beaucoup ri à la lecture de cet article

    • On ne change pas une équipe qui gagne ! J’aurais bien aimé laisser mon talent pour me mettre dans des situations pareils dans l’avion :p Mais bon… si ça te fait rire, c’est sauvé 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s