Pourquoi partir ?

Je pense que c’est une bonne question introductrice. Un peu directe mais c’est ainsi qu’on avance !

Pourquoi quitter son pays natal où l’on mange du fromage, touche la neige chaque hiver et boit du bon vin (de Savoie) ?

Ahh la Savoie, c’est un peu le cœur de la France : En 4 heures de train, nous voilà à Paris ; 4 heures de voiture et la Méditerranée est à nous !

L’immigration de l’Afrique du Nord et les parisiens venus s’essayer au ski en hiver nous offrent même un peu d’exotisme.

Cependant un coup de tête, une envie, une intuition et me voilà lancée dans le programme d’échange de l’université de Grenoble. Bye bye Savoie.

La  jeunesse qui coule dans mes veines et la curiosité qui habite mon cerveau m’ont ainsi poussée à quitter cet eldorado pour m’aventurer une année dans les contrées brésiliennes.

Je pourrais citer des dizaines de motivations différentes qui m’ont conduit à entreprendre ce voyage :

  • Découvrir une culture et d’autres façons de vivre
  • Apprendre le portugais
  • Connaitre les institutions et l’organisation d’un pays en pleine croissance qui sera surement une puissance de demain (ou qui l’est déjà, à discuter)
  • Rencontrer des brésiliens, des américains, des allemands et des philippins…
  • Voir des paysages sublimes
  • Avoir des choses à raconter à mes petits-enfants au coin du feu
  • Augmenter mes chances de ne pas gonfler les chiffres de l’ANPE à la fin de mes études
  • Apprendre la samba et goûter à la caipirinha
  • Profiter de trois étés de suite
  • Éviter le programme de troisième année de licence d’économie et de gestion de l’université de Grenoble
  • …  Je pense que c’est le moment de m’arrêter

Mais l’unique, la vraie réponse à cette question, je ne la connais pas encore… C’est d’ailleurs surement pour cela que l’on part au fond.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Pourquoi partir ? »

  1. Un coup de tête, peut-être mais il a été réfléchi !!! Nous te souhaitons beaucoup de bonheur et de joie dans cette nouvelle aventure… Voici un petit extrait de « puisque tu pars… » de Jean-Jacques Goldman (désolée, ce n’est pas de ta génération) qui me donne des frissons en ce moment car il me fait tant penser à toi :
    « Puisque c’est ailleurs
    Qu’ira mieux battre ton coeur
    Et puisque nous t’aimons trop pour te retenir
    Puisque tu pars…. »

  2. Super expérience !! Dès que tu connaîtras un peu mieux la langues tu vas profiter à fond de cette année !! En tout cas, profite au maximum car les mois vont passer très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s